6 choses que vous ignoriez sur vos voyages en avion !

On peut prendre l’avion des milliers de fois sans s’en douter ou même se poser la question,

Voici ce que j’ai découvert sur les voyages en avion :

 

# 1 : A l’heure actuelle dans le ciel circulent presque 10 000 avions

Selon le site de suivi de vol FlightAware , il y a en moyenne 9 728 avions en même temps dans le ciel .

Vous pouvez découvrir ici la carte en direct qui regroupe tous les avions actuellement en vol.

De mon côté j’adore utiliser ce site pour savoir facilement si l’avion d’un proche que je vais récupérer aura du retard.

Et sinon, info inutile mais originale, le jour de l’an est le jour avec le moins de trafic aérien, le site compte environ 3 354 vols en même temps.

# 2 : Non ce que vous voyez de la fenêtre n’est pas du ruban adhésif (enfin pas le même)

Ça nous arrive d’apercevoir par la fenêtre quelque chose qui ressemble à du ruban adhésif sur les ailes de l’avion.

Effrayant, mais rassurez-vous, il s’agit en fait d’un adhésif très puissant, capable de tenir même à plus de 800 km/h. Il s’appelle d’ailleurs le « Speed tape ». En réalité ce produit est utilisé uniquement pour les légères réparations qui sont urgentes.

 

avion

 

# 3 : Les compagnies aériennes ne nous donnent pas la durée exacte du vol

Vous avez déjà fait un vol d’une durée de deux heures, mais lorsque le pilote est sur le point de décoller, l’annonce dit que le temps de vol sera 1h30? Les « fausses » estimations de temps de vol sont une tactique de plus en plus utilisée par les compagnies aériennes pour améliorer leurs statistiques concernant leur ponctualité à l’arrivée. Ainsi, même si elles décollent tardivement, elles peuvent techniquement être à l’heure lorsqu’elles atterrissent.

 

# 4 : Le vol commercial le plus court du monde dure moins d’une minute

Le trajet Loganair Westray – Papa Westray (Ecosse) est le vol commercial le plus court au monde.Les vols sur cette route sont prévus pour une minute et demie, et le temps de vol réel est plus proche d’une minute. Le record du vol le plus rapide est de 53 secondes. La route est pilotée par Loganair, une compagnie aérienne régionale écossaise qui dessert les Highlands et les îles d’Écosse. Ce trajet coûte £ 17.

# 5 : Les contrôleurs aériens sont très bien payés

Ce qui est compréhensible, ils sont au sol les responsables de ce qui se passe en l’air. Comment dire, grâce à eux les avions ne se rentrent pas dedans.

Ce travail nécessite une immense concentration, le contrôleur aérien effectue une mission attachée à de lourdes responsabilités et confrontée à un stress permanent. Il travaille le weekend, la nuit, mais aussi durant les vacances. En France, un contrôleur aérien prend sa retraite à 59 ans.

 

# 6 : L’air dans l’avion est aussi sec que dans un désert

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous êtes si déshydraté quand vous sortez d’un long vol? L’humidité dans les cabines d’avions n’est que d’environ 20%, ce qui est inférieur à la moyenne d’environ 25% du désert du Sahara.

Imaginez le choc en arrivant dans un pays comme la Guyane qui a 90% d’humidité. Cette impression que la chaleur vous tombe dessus, c’est aussi lié à l’humidité.

L’avion doit pomper dans l’air extérieur pour diluer l’air à l’intérieur de l’avion, qui est chargé de dioxyde de carbone par les passagers et la respiration de l’équipage et des gaz provenant des vêtements et des sièges dans la cabine. L’air qui est pompé est très sec, car à 30 000 pieds, il est difficile de retenir l’humidité, selon l’ingénieur Daniel Dettmers.

 

avion

Voilà, si vous aussi vous n’en saviez rien, n’hésitez pas à partager autour de vous.

Si ça vous a plu, n’hésitez pas à liker ma page FB : AskATravelAddict et me suivre sur Instagram