Les meilleures idées cadeaux pour offrir à un voyageur

Vous aussi vous galérez à trouver de l’inspiration pour vos copains voyageurs ? Entre ce pote tout le temps en « Road Trip », qui vit dans une valise et qu’il ne faut absolument pas encombrer. Et celui qui vient de rentrer et qui est nostalgique de ses moments passés sur la route…Ce n’est pas toujours facile de trouver le cadeau idéal.

Mais peu importe le profil, il est toujours possible de faire plaisir à un voyageur.

Voici une liste de cadeaux pour ravir les travel addict :

 

Porte Passeport: Carte Vintage 

 

J’adore les portes passeport, c’est pratique pour retrouver son passeport dans le lot familial et c’est aussi super mignon. Il en existe de toutes les sortes. Vous pouvez même en trouver avec portes-cartes et système de brouillage des cartes bancaires pour éviter les copies ou paiements frauduleux.

cadeaux

 

Carnet : Vintage Scrapbook 

 

Ce livre est pour les aventuriers et les artistes, ceux qui aiment rédiger leurs mémoires de voyage et collectionner les tickets. Ce scrapbook peut également servir d’album photo de voyage. Ou tout à la fois ! Yeahh Baby

 

cadeau

 

Kit de voyage : Travel Kit Pinch Provisions

 

Ce Travel Kit est un must. Même s’il en existe énormément, c’est vraiment le plus complet selon moi. Il est petit mais il contient tout, de la lotion pour les mains au produit pour éliminer les plis en passant par les boules quies. (Vous trouverez la liste complète sur le lien)

 

Livre de cuisine : Les recettes du monde à tester au moins une fois dans sa vie

 

Parce que la nourriture fait partie du voyage, c’est toujours un plaisir de pouvoir recréer chez soi des recettes goûtées à l’étranger.

 

cadeaux

 

 

 

Livre de cuisine : Green Kitchen: Recettes végétariennes du monde entier 

 

Pour les végétariens, on ne vous oublie pas non plus.

cadeaux recette

 

Roman : Le Monde en Stop – L.Hubler

J’ai lu ce livre et j’en parle à tout le monde autour de moi (ok oui quand on me parle de voyage je ne m’arrête plus c’est vrai ).

Mais sincèrement ce livre est très bien écrit. On plonge dedans comme dans un roman, ça nous instruit et nous porte à la réflexion. Il y a beaucoup à apprendre sur les cultures dans le monde et sur notre façon de penser et d’agir. Le parcours de l’auteur est vraiment très inspirant.

 

cadeaux livre

 

Pour Homme : Eau de Cologne solide

 

Je vous avoue que le concept me vend du rêve. Pouvoir garder son parfum a porté de main durant ses long-courriers c’est quand même le luxe. Il faut que je trouve une version femme (restez connecté, je mène l’enquête)

cadeau cologne

 

Sur ma boutique vous trouverez également des cadeaux à offrir tel que

Horloge : Time To get Lost

Disponible en trois couleurs, cette horloge élégante inspire le voyage et l’évasion.

cadeau voyage

 

 

T-Shirt pour Voyageuse : Girl Gone International (Cadeaux)

Mon favori de la collection actuelle

 

Pour plus d’idées, n’hésitez pas à passer sur ma boutique, vous y trouverez plus de choix de T-shirts, pull, cadeau pour hommes, sac etc …

Je vous invite également à partager cet article avec vos amis et à me suivre sur les réseaux sociaux ( Instagram & Facebook)

6 choses que vous ignoriez sur vos voyages en avion !

On peut prendre l’avion des milliers de fois sans s’en douter ou même se poser la question,

Voici ce que j’ai découvert sur les voyages en avion :

 

# 1 : A l’heure actuelle dans le ciel circulent presque 10 000 avions

Selon le site de suivi de vol FlightAware , il y a en moyenne 9 728 avions en même temps dans le ciel .

Vous pouvez découvrir ici la carte en direct qui regroupe tous les avions actuellement en vol.

De mon côté j’adore utiliser ce site pour savoir facilement si l’avion d’un proche que je vais récupérer aura du retard.

Et sinon, info inutile mais originale, le jour de l’an est le jour avec le moins de trafic aérien, le site compte environ 3 354 vols en même temps.

# 2 : Non ce que vous voyez de la fenêtre n’est pas du ruban adhésif (enfin pas le même)

Ça nous arrive d’apercevoir par la fenêtre quelque chose qui ressemble à du ruban adhésif sur les ailes de l’avion.

Effrayant, mais rassurez-vous, il s’agit en fait d’un adhésif très puissant, capable de tenir même à plus de 800 km/h. Il s’appelle d’ailleurs le « Speed tape ». En réalité ce produit est utilisé uniquement pour les légères réparations qui sont urgentes.

 

avion

 

# 3 : Les compagnies aériennes ne nous donnent pas la durée exacte du vol

Vous avez déjà fait un vol d’une durée de deux heures, mais lorsque le pilote est sur le point de décoller, l’annonce dit que le temps de vol sera 1h30? Les « fausses » estimations de temps de vol sont une tactique de plus en plus utilisée par les compagnies aériennes pour améliorer leurs statistiques concernant leur ponctualité à l’arrivée. Ainsi, même si elles décollent tardivement, elles peuvent techniquement être à l’heure lorsqu’elles atterrissent.

 

# 4 : Le vol commercial le plus court du monde dure moins d’une minute

Le trajet Loganair Westray – Papa Westray (Ecosse) est le vol commercial le plus court au monde.Les vols sur cette route sont prévus pour une minute et demie, et le temps de vol réel est plus proche d’une minute. Le record du vol le plus rapide est de 53 secondes. La route est pilotée par Loganair, une compagnie aérienne régionale écossaise qui dessert les Highlands et les îles d’Écosse. Ce trajet coûte £ 17.

# 5 : Les contrôleurs aériens sont très bien payés

Ce qui est compréhensible, ils sont au sol les responsables de ce qui se passe en l’air. Comment dire, grâce à eux les avions ne se rentrent pas dedans.

Ce travail nécessite une immense concentration, le contrôleur aérien effectue une mission attachée à de lourdes responsabilités et confrontée à un stress permanent. Il travaille le weekend, la nuit, mais aussi durant les vacances. En France, un contrôleur aérien prend sa retraite à 59 ans.

 

# 6 : L’air dans l’avion est aussi sec que dans un désert

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous êtes si déshydraté quand vous sortez d’un long vol? L’humidité dans les cabines d’avions n’est que d’environ 20%, ce qui est inférieur à la moyenne d’environ 25% du désert du Sahara.

Imaginez le choc en arrivant dans un pays comme la Guyane qui a 90% d’humidité. Cette impression que la chaleur vous tombe dessus, c’est aussi lié à l’humidité.

L’avion doit pomper dans l’air extérieur pour diluer l’air à l’intérieur de l’avion, qui est chargé de dioxyde de carbone par les passagers et la respiration de l’équipage et des gaz provenant des vêtements et des sièges dans la cabine. L’air qui est pompé est très sec, car à 30 000 pieds, il est difficile de retenir l’humidité, selon l’ingénieur Daniel Dettmers.

 

avion

Voilà, si vous aussi vous n’en saviez rien, n’hésitez pas à partager autour de vous.

Si ça vous a plu, n’hésitez pas à liker ma page FB : AskATravelAddict et me suivre sur Instagram 

 

Comment faire des nouvelles rencontres quand on voyage seul ?

 

Si vous êtes du genre à ne pas supporter le fait de vous retrouver seul(e) plus d’une soirée, et à ne jamais partir en voyage sans le copain ou la copine, les parents ou encore les amis(e)s…

Si voyager seul semble impossible et surtout impensable…

Sachez que voyager seul est la manière idéale de faire de nouvelles rencontres.

Même si vous vous pensez timide et introverti, en voyageant seul vous découvrirez une nouvelle facette. Encore caché tout au fond de vous, qui n’attendait que ce moment, en dehors de votre zone de confort pour se présenter au monde.

Si vous êtes déjà en voyage mais que la solitude vous guette, cet article est également pour vous.

Pour rencontrer du monde, il faut oser !

Voici pour vous les différentes façons de faire de nouvelles rencontres quand on voyage seul(e).

Faire du couchsurfing

Non le couchsurfing n’existe pas dans une optique d’aller dormir gratis chez des gens…

Le couchsurfing c’est surtout une très belle façon de rencontrer des locaux. Cela permet de ne pas être seul et aussi de partager des moments intenses avec des nouvelles personnes. Ils seront toujours disponibles pour vous faire découvrir des endroits insolites. Mais aussi pour vous faire rencontrer plus de monde. Ils vous entraîneront là où les locaux vont. C’est une sacrée expérience, j’en ai des superbes souvenirs.

Je vous encourage à aller faire un tour par ici si cela vous intéresse.

Dormir en auberge de jeunesse

Pour les non habitués de l’auberge et ceux qui pensent que c’est uniquement fait pour les jeunes qui veulent faire la fête…

Si vous pensez encore qu’une auberge est forcément sale, ou avec des gens mal élevés, et qui ronflent…

Détrompez-vous, l’auberge de jeunesse est un lieu qui accueille tout type de clientèle. Et si partager votre chambre ne vous convient pas, vous pouvez prendre une chambre à part, et profiter des salles communes pour faire des nouvelles rencontres.

Les habitués des auberges sont des personnes de tous horizons, ils sauront partager avec vous leurs aventures et leur goût du voyage. Vous pourrez rencontrer des gens juste pour aller boire un verre, ou partager un dîner, mais également des personnes avec qui aller visiter les alentours. Et parfois vous ferez de tellement belles rencontres, que vous trouverez des  compagnons de voyage pour les prochains jours. C’est comme cela que ça se passe, au feeling! Lâchez-vous et vous ferez pleins de nouvelles rencontres.

Travailler ou devenir bénévole

Pour faire des nouvelles rencontres, rien de mieux que de travailler à l’étranger ou devenir bénévole dans une association. Il existe des milliers d’opportunités dans le monde, allant de la construction d’une ferme de lama en Australie à la réception dans une auberge de jeunesse à Barcelone. Généralement, l’hébergement et la nourriture sont gratuits en échange d’un certain nombre d’heures de travail par jour. Ensuite, vous pouvez utiliser votre temps libre pour visiter et faire de nouvelles rencontres. Etant donné que vous travaillerez avec d’autres voyageurs du monde entier, vous aurez énormément d’opportunités de créer des liens, au travail comme dans les moments de loisir.

Si vous voulez en savoir plus sur le bénévolat à l’étranger, j’ai un article sympa pour vous ici.

Aller boire un verre au bar de l’hôtel

Cela peut paraître évident, mais il est toujours intéressant de le rappeler. Partout dans le monde, les voyageurs se rassemblent dans les hôtels, les motels et les auberges pour rencontrer d’autres voyageurs, faire de nouvelles rencontres, partager un verre de vin ou un cocktail et échanger des histoires. Même pour les extravertis, il n’est pas toujours facile d’engager une conversation avec un étranger. Le plus simple reste de poser une question à votre voisin à l’hôtel, à la gare ou au bar de l’aéroport et lui demander si ce musée d’art est ouvert le lundi ou quel bus prendre pour rejoindre tel endroit. etc… Vous pourriez être surpris combien de fois un commentaire peut se transformer en conversation.

 

nouvelles rencontres

Participer à un événement / cours

Vous avez toujours voulu apprendre une langue étrangère ? Ou apprendre à danser la samba ?

Profitez de votre voyage pour apprendre une nouvelle compétence et rencontrer des gens qui partagent des intérêts similaires aux vôtres. C’est le moment de s’inscrire à ce cours dont vous parlez depuis votre arrivée.

Vous pouvez également choisir de vous inscrire à un événement, un séminaire ou une conférence. Cela vous permettra de faire de nouvelles rencontres. Il en existe dans tous les domaines tels que; le yoga, le blogging, l’art, la danse etc… en cherchant bien vous découvrirez qu’il en existe énormément et qu’ils se déroulent toujours dans une destination de rêve. En plus de cela, vous aurez la chance de loger aux côtés de vos collègues. Ainsi vous aurez la possibilité de faire de nouvelles rencontres basées sur des intérêts communs. Même si cela nécessite des frais pour y assister, les liens que vous établirez pourraient en valoir le prix.

 

Utiliser des applications et des groupes sociaux

Pour les femmes et les hommes qui voyagent en solo, Tinder et d’autres applications de rencontres peuvent être un outil précieux. D’un simple coup de doigt, les gens peuvent interagir avec les habitants et les autres aventuriers de la région. Assurez-vous malgré tout de prendre les mêmes précautions de sécurité à l’étranger que vous le feriez à la maison.

Facebook propose également des groupes comme We are Backpackeuse pour les filles qui voyagent seules. Il compte des milliers de membres qui ne sont jamais loin d’où vous êtes. J’adore ce groupe, il permet d’échanger sur nos doutes et nos questions avec d’autres voyageuses. Mais également, il permet de se venir en aide en cas de besoin et de faire des merveilleuses rencontres durant le voyage.

Vous pouvez également rechercher sur Facebook des groupes consacrés à une région en particulier (comme par exemple les expatriés à Montréal)  afin de découvrir des événements et des opportunités uniques. Le site Couchsurfing propose également des événements et la possibilité d’interagir avec les voyageurs et locaux des environs.

Où partir au soleil en hiver ? Les meilleures destinations pour échapper au froid !

Quand on t’annonce que les températures dégringolent, qu’il va faire -5°C ressentis -15°C et que le soleil se cache depuis le début de l’hiver … la vraie question à se poser c’est :

Quelles sont les meilleures destinations pour échapper au froid hivernal ?

Pour les plus connus il y aura toujours le Brésil, les îles des Caraïbes, l’Asie du Sud-Est … mais quels sont les mois les plus favorables pour les visiter?

Les îles Thaïlandaises

La meilleure période : De Novembre à Mars

Nombre d’heures de vol : 13h

Ces îles sont comme on imagine l’île d’un naufragé ; des cabanes sur la plage, un hamac entre deux palmiers, des eaux turquoise et du sable blanc et fin à perte de vue. Si on choisit la bonne île on pourrait presque s’y sentir seul.

Sur ces dizaines d’îles on peut également faire le choix de la cabane cozy et du spa telle une « luxury retreat », pour s’y reposer avec le maximum de confort.

Dans tous les cas, que ce soit à Koh Samui, Koh Lipe ou Koh Lanta ; marcher pieds nus le long de la plage est recommandé.

Plutôt idéal pour une « winter escape »

Koh Lipe
Emerald Cave – Koh Lanta
Koh Samui

Les îles des Caraïbes

La meilleure période : De décembre à Juillet

Nombre d’heures de vol : 8h

Que l’on vienne pour bronzer et se reposer au soleil ou pour faire des randonnées ou des visites culturelles, les îles des Caraïbes ont tout à offrir. J’ai toujours trouvé cela fascinant que l’on puisse faire une randonnée pour accéder à une plage isolée puis continuer sa balade pour se retrouver sur les hauteurs de l’île et y découvrir une chute d’eau.

Que voulez-vous faire ?

  • Profiter des bains de boue à Sainte-Lucie
  • Faire de la plongée à Bonaire
  • Manger un burger de requin à Trinidad
  • Visiter une distillerie en Martinique
  • Nager avec des cochons aux Bahamas
  • Faire du golf à la Barbade
  • Ou simplement bronzer sur les plages de Turks & Caicos

 

Récif corallien
Bahamas
Turks & Caicos
Habitation Clément – Martinique
Tous droits réservés © Alise Long

Le Sri Lanka

La meilleure période : de Décembre à Mars

Heures de vol : 10h

Destination dépaysante autant au niveau de la culture que des paysages. Il faut y visiter les rizières vertes et les plantations de thés verdoyantes, avant d’aller à l’ouest de Galle pour découvrir de magnifiques plages dorées.

Quant aux surfeurs, c’est à l’est du Sri Lanka qu’il faudra se donner rendez-vous. C’est l’endroit idéal pour profiter des vagues qui déferlent sur les criques de sable.

Le Mexique

La meilleure période : de Novembre à Mars

Heures de vol : 12h

L’hiver est la meilleure période pour visiter le Mexique, que ce soit sur la côte Pacifique ou Atlantique, vous pourrez profiter de températures agréables. Cela vous permettra de visiter les temples Maya et Aztèques sans mourir de chaud. De plus c’est une période festive qui vous fera découvrir la culture du pays ; cela commence avec Notre-dame de Guadalupe le 12 décembre et continue jusqu’au 6 janvier avec « el dia de Reyes ». Ne ratez pas non plus la Fiesta de los Parachicos dans l’Etat de Chiapas.

 

Temple Maya – Yucatan
Cenote – Yucatan
Ciudad de Tequila

Le Sénégal

La meilleure période : De Novembre à Mai

Heures de vol : 10h

Vous ne l’imaginez pas comme la destination plage de vos futures vacances, mais c’est là où c’est intéressant. Le Sénégal, situé dans l’Afrique de l’ouest, offre de magnifiques plages de sable doré, des spots de surf incroyables, de la bonne musique, et une faune magnifique. C’est une expérience dépaysante et hors du commun.

 

 

Lac Retba ou Lac rose

 

Les îles Canaries Où partir au soleil en hiver

La meilleure période : Tout le temps, c’est l’été toute l’année

Heures de vol : 4h

C’est une destination où la température reste parfaite toute l’année (la moyenne annuelle est de 22°C). Ces îles sont connues pour leurs plages de sable fin à perte de vue. Mais au-delà des station balnéaires et des grandes plages, les Canaries c’est aussi des forêts de pins, des dunes immenses, des volcans et des sites préhistoriques.

 

playa del papagayo – Lanzarote
Santa Cruz de Tenerife
Volcan – La Palma

Chypre Où partir au soleil en hiver

La meilleure période : octobre/novembre

Heures de vol : 4h

Un peu plus au sud-est en Méditerranée, Chypre est une autre île qui vaut le déplacement en hiver. Les températures peuvent être aussi chaudes que 20 degrés Celsius sur la côte et la mer est presque aussi chaude. Janvier et février sont des mois plus frais mais rares sont les températures sous 10°C.

Vos options pour votre hiver à Chypre; déguster des fruits de mer frais dans un restaurant côtier, partir en randonnée, faire une croisière en bateau le long de la péninsule d’Akamas ou visiter le vieux Paphos, une zone de grande richesse archéologique où vous pourrez voir des mosaïques datant du 2ème siècle.

 

Greko Cavo

Où partir au soleil en hiver

 

 

J’espère que vous mon article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur ma page : https://www.facebook.com/AskATravelAddict .

 

Et pour savoir comment trouver votre billet pas cher sur la destination qui va vous réchauffer le cœur et le corps ; c’est par ICI

Vin, aliments, cadeaux ! Le souvenir de voyage VS les douanes

Ramener un souvenir de voyage c’est un geste appréciable, on souhaite tous partager avec sa famille et ses ami(e)s notre expérience dans un autre pays. Et pourtant chaque jour des milliers de personnes se retrouvent à offrir leurs souvenirs aux douaniers car ils n’étaient pas au courant des règles. Alors comment faire pour ne pas avoir de problème avec les douanes  ?

C’est très compliqué d’être au courant de toutes les spécificités de la sécurité dans l’aviation. Et décider de ramener des souvenirs à sa famille et ses amis peut vite devenir une prise de risque. Donc il est bon de savoir que ramener des cadeaux n’est pas toujours une bonne idée.

Entre les lois européennes, internationales, américaines etc… on n’est jamais à l’abri.

La TSA (Transportation Security Administration) regroupe les règles dans l’aviation Américaine, tandis qu’en France nous sommes sous les règles de l’aviation Européennes.

Il a des règles à connaitre avant de faire vos achats, surtout si vous voyagez uniquement avec un bagage à main.

Histoire de ne pas avoir à jeter vos cadeaux ou souvenirs, je vous conseille de lire cet article attentivement. Je vais vous expliquer ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire, et aussi vous présenter quelques alternatives.

Souvenir de voyage

Évitez les cadeaux en forme d’armes

Stupide ou pas, que ce soit en Europe ou en Amérique, les aéroports interceptent énormément de jouets en forme d’armes ou de répliques de celles-ci qui s’avèrent être de réelles armes une fois scanné. En matière de sécurité, la limite est très fine entre les jouets, les équipements de sports et les vraies armes : des jouets ressemblant à des fusils, des épées et des explosifs ne manqueront pas d’attirer l’attention de l’agent de sécurité; ainsi que les équipements sportifs comme les bâtons ( crosse  etc..) qui pourraient être utilisés comme arme seront également embarquées.

Ce que je vous conseille de faire à la place: La meilleure chose à faire est de vérifier les règles de chaque pays (d’accueil et de retour) avant de se décider à partir avec votre équipement de sport ou ramener un sabre japonais en souvenir de vos vacances à votre neveu préféré.  Évitez de prendre en bagages à main les jouets en forme d’arme, il est préférable de les mettre en soute voire même de les laisser à la maison.

Les règles en matière d’alcool

Saviez-vous que :

  • Les bouteilles de plus de 70% d’alcool sont interdites que ce soit en bagages à main ou en bagages enregistrés ? Et oui, ce n’est pas la peine de ramener une bouteille d’Absinthe d’Amsterdam à vos amis américains, elle vous sera certainement confisquée par la TSA suivant les règles de l’Administration Fédérale de l’Aviation.

Pour les vols US :

Vous pouvez emmener:

  • 4 litres de vin
  • 16 litres de bière

Mais aussi :

  • un total de 1 litre d’alcool type spiritueux de plus de 22% vol. ou 1 litre d’alcool non dénaturé (alcool éthylique) de 80% vol. (ou plus) ou 2 litres de vin fortifié ou mousseux.

Souvenir de voyage

Souvenir de voyage déjà emballé – A bannir

 Sans rire, c’est une très mauvaise idée. Déjà parce que ça ne servira à rien de faire un joli emballage cadeau qui sera abimé au moindre déplacement de votre valise. Mais aussi car si votre valise est inspectée au scanner et que les agents ne peuvent pas déterminer la nature de l’objet emballé, bonjour la galère. Et c’est partis pour une inspection du bagage, l’agent va tout sortir de votre valise et également déchirer le super emballage cadeau pour voir ce qui s’y cache. Vous allez donc perdre bien 30 minutes et en plus l’agent va vous laisser galérer à tout re-ranger dans votre valise qu’il a sympathiquement mise en vrac.

Ce que je vous conseille de faire à la place: A la rigueur, vous pouvez emballer vos cadeaux dans des sacs cadeaux facilement ouvrables.

 

Attentions aux liquides en bagages à main (parfums)

Que ce soit des parfums, ou des bouteilles, que vous avez en bagage à main, on ne vous laissera jamais prendre l’avion avec.

Car lors du passage au contrôle de sécurité de l’aéroport que ce soit en Europe ou à l’international, il y a des règles à suivre:

  •  Les liquides transportés doivent être dans un contenant de 100 ml au plus (3,4 oz).
  •  Tous les liquides doivent être transportés dans un seul sac transparent en plastique refermable avec des dimensions de 20 cm x 20 cm et ayant une capacité totale d’un litre.
  •  Vous devez être en mesure de fermer complètement le sac et de le placer dans votre bagage à main.
  •  Le sac de liquide doit être séparé des autres objets de votre bagage à main durant l’inspection.
  • C’est un peu moins cher,
  • Ça ne prend pas de poids dans votre valise (tu sais, les 23 kg que tu ne veux pas dépasser), et
  • Ce n’est pas compté dans le poids du bagage à main, vu que le Duty free est généralement après la douane.

souvenir de voyage

Les aliments et la douane (surtout avec les USA)

 

Il faut être extrêmement méfiant au sujet des souvenirs alimentaires internationaux, comme par exemple les viandes et les fromages. Ils pourraient être jetés selon les règlements douaniers et agricoles sur les produits d’origine animale s’ils ne sont pas déclarés ou s’ils enfreignent les exigences. Il faut se méfier en fonction de chaque pays, car chaque régulation est différente. Ramener du fromage ou de la charcuterie comme souvenir de voyage ou comme cadeau ne vaut pas forcément le coup.

Ce que je vous conseille de faire à la place: Pour être tranquille avec votre souvenir de voyage, assurez-vous de déclarer tous les aliments d’origine animale à la douane. Ou, si vous ne voulez pas risquer de gaspiller de l’argent sur des cadeaux qui pourraient facilement être confisqués, vous pouvez envoyer ou vous faire livrer des produits internationaux via des sites tels que :

 

 

Le tabac au sein de l’UE

En tant que particulier, il n’y a pas de limites à ce que vous pouvez acheter et emporter avec vous lorsque vous voyagez entre les pays de l’UE, à condition que les produits achetés soient pour votre propre usage et non pour une potentielle revente. Les taxes (TVA etc..) sont incluses dans le prix du produit dans le pays où vous l’avez acheté, donc aucun autre paiement n’est dû dans aucun autre pays de l’UE.

Toutefois, les autorités douanières de l’UE peuvent vous examiner pour vérifier si les produits que vous avez achetés sont destinés à votre usage personnel. Ils prennent en considération plusieurs éléments tels que: si vous possédez ou travaillez pour une entreprise commerciale, comment les marchandises sont emballées et transportées, etc. Mais ils vont principalement regarder la quantité de produits avec lesquels vous voyagez.

Sachez que chaque pays de l’UE peut décider d’une limite en matière de produits du tabac que vous pouvez apporter dans le pays. Et les montants peuvent varier en fonction de votre lieu d’arrivée mais aussi de votre lieu de départ. Par exemple, l’Autriche, la France, l’Allemagne, Irlande, l’Italie, la Slovénie et la Suède ont une limite beaucoup plus basse pour les voyageurs en provenance de Bulgarie, Lituanie, et Hongrie.

Avant de partir, vous pouvez vérifier directement avec les différentes autorités douanières de l’Europe.

Souvenir de voyage et TVA:

– A l’entrée dans l’Union Européenne :

Si vous entrez dans l’UE à partir d’un pays non membre de l’UE, vous pouvez apporter des marchandises exemptes de TVA et de droits d’accises avec vous dans les limites indiquées plus haut, et si elles ne sont pas destinées à la revente. Les mêmes règles s’appliquent si vous venez des îles Canaries, des îles Anglo-Normandes, de Gibraltar ou d’autres territoires où les règles de l’UE en matière de TVA et d’accise ne s’appliquent pas.

– A la sortir de l’Union Européenne :

Si vous voyagez vers une destination hors de l’UE (et dans certaines régions de l’UE telles que les îles Canaries), vous pouvez acheter des marchandises sans taxes dans les «boutiques hors taxes» (ou Duty free) des aéroports et des ports. Vous devez toutefois garder à l’esprit que ces produits peuvent être soumis à des taxes à l’arrivée dans votre pays de destination.

 

J’espère que cet article aura répondu à certaines de vos interrogations. Si vous voulez en savoir plus ; apprendre à économiser de l’argent pour vos prochains voyages et pouvoir ramener encore plus de souvenirs de voyage 😉 C’est par ici.

N’hésitez pas à me laisser votre avis ou vos questions directement sur ma page Facebook.

Ma check list voyage ! Les questions essentielles avant le grand saut

Les fans de voyage vous diront toujours

« ah non mais moi je pars comme ça, freestyle, je vais gérer ça au jour le jour »

« Organisation ? non moi c’est au feeling »

 

Et c’est possible, car la plus grosse organisation elle se fait avant.

Pour partir en voyage sereinement et pour pouvoir profiter au jour le jour, il faut bien se préparer en amont.

Et pour cela il faut se poser les bonnes questions.

Pour pouvoir aider les futurs voyageurs je partage avec vous ma check list voyage. A la base je l’ai créé pour être sure de penser à tous avant de partir, puis j’ai réalisé que ça pourrait certainement être utile à quelqu’un d’autre que moi. Donc voila pour vous, ma check list voyage pour vous poser les bonnes questions avant le grand saut.

 

check list voyage

Concernant la banque :

  • As-tu prévenu ta banque que tu partais à l’étranger ? Et où tu partais ?
  • As-tu une carte bancaire« sans frais » ou une option internationale avec ta banque ?

Check list voyage spécial document de voyage :

  • Est-ce que ton passeport est à jour ? Est-il valable sur la durée totale de ton voyage et même 3 mois après ?
  • Faut-il un visa pour aller sur cette destination ? Renseignes-toi par ici : http://www.action-visas.com 
  • As-tu bien reçu ta carte d’embarquement et effectué l’enregistrement en ligne (généralement valable en ligne la veille du départ)
  • As-tu bien pensé à enregistrer sur ton smartphone ou à imprimer ta réservation d’hôtel ? Il n’y a pas toujours internet partout, mais avec une pièce d’identité ils pourront aussi vous retrouver votre réservation si besoin.

Le sac de voyage :

  • As-tu vérifié la météo avant de préparer ton sac ?
  • Les bagages sont-ils inclus dans le tarif du billet ? Sinon il est préférable de l’acheter avant car sur place c’est beaucoup plus cher.
  • Vérifier le poids autorisé pour les valises cabines et soute, là aussi ça pique au dernier moment. Parfois vous ne pourrez même pas payer pour le surplus .
  • Que manque t’il dans ton sac ?
  • Qu’est-ce que tu ne vas pas trouver sur place mais dont tu as besoin? (Tout dépend du pays)
  • As-tu besoin d’un adaptateur pour tes appareils électroniques ?

 

check list voyage

Assurance et santé :

  • As-tu prévu une assurance de voyage ?
  • Qu’est-ce que couvrent ta carte de crédit et ton assurance santé ?
  • Vos appareils électroniques sont-ils assurés ?
  • Avez-vous prévu des activités qui nécessitent une couverture supplémentaire ?
  • Faut-il se faire vacciner pour cette destination ?
  • As-tu tes médicaments pour toute la durée du voyage ? Il peut parfois être nécessaire d’avoir

Pour les très longs voyages :

  • Où faire envoyer le courrier durant mon absence ?

 

Et si vous hésitez encore sur la destination, téléchargez mon ebook pour dénicher votre billet pas cher.

Si vous pensez qu’il manque des questions à ma check list voyage, contactez-moi directement via ma page Facebook.

 

Vol surbooké – Tout savoir pour ne pas se faire avoir ?

C’est parti, vos valises sont enregistrées, vous avez passé les différentes sécurités et vous voilà devant votre porte d’embarquement. Après quelques minutes tranquillement assis en attendant qu’on vous appelle, vous entendez une annonce. Le vol est surbooké. Il n’y aura pas de place pour tout le monde. Certaines personnes ne monteront pas dans cet avion… peut-être vous ?

Bien évidemment il y a ceux que ça ne dérange pas… une nuit de plus sur place? pourquoi pas, en plus je suis indemnisée.

Et si je travaille demain, comment je fais moi ?

Bref vous l’avez compris, cela n’arrange pas toujours tout le monde.

Pourquoi les compagnies aériennes surbookent leurs vols ?

Le refus d’embarquement existe bel et bien. Vous aurez beau avoir une réservation, une carte d’embarquement, une preuve d’achat etc… il peut arriver qu’on vous refuse un siège dans un avion.

Cela arrive quand une compagnie aérienne vend plus de sièges qu’il n’en n’ont : le surbooking.

C’est une pratique légale que les compagnies utilisent pour remplir les sièges vides des passagers qui ne se présenteront pas à l’embarquement. Cela augmente leur profit. A vrai dire c’est un calcul délicat : Vendre peu ou risquer de vendre plus quitte à payer des compensations aux clients… C’est pour ça que la plupart des entreprises calculent sur plusieurs années quels sont les vols avec le plus d’absences. Par la suite ils peuvent calculer quels vols peuvent être surbookés et de combien.  Ce n’est malheureusement pas une science exacte car il y a énormément de facteurs en jeu  (météo, humain, trafic..). Ainsi il arrive souvent que quelques vols soient trop remplis, surbookés.

En chiffres cela représente 50 000 personnes par année (aux usa)

En général, les compagnies doivent demander s’il y a des volontaires pour laisser leurs sièges et prendre un autre vol… en échange d’une indemnisation. Mais il arrive parfois que vous vous retrouviez dans cette situation sans l’avoir voulu. Soit car il manque des volontaires, soit car la compagnie n’a pas cherché de volontaires.

 

vol surbooké

Comment éviter de se retrouver dans cette situation ?

Il existe malgré tout des choses à savoir pour éviter de se retrouver à devoir prendre le prochain vol.

Que vous ayez des obligations ou pas, voici ce qu’il faut faire pour diminuer les risques de se retrouver dans cette situation:

  • Arriver le plus tôt possible (ou encore mieux, enregistrez-vous en ligne avant même d’être partis de chez vous). Les derniers passagers à s’enregistrer sont généralement ceux qui se retrouvent involontairement à prendre le vol suivant.
  • Être devant la porte d’embarquement dans les premiers, afin d’augmenter vos chances de garder votre réservation.

 

Connaitre les indemnisations quand vous vous retrouvez sur un vol surbooké ?

Les indemnisations sont différentes en fonction du pays d’origine du vol ou du pays d’arrivée. Les règles changent d’un pays à l’autre ainsi que d’une compagnie à une autre. Malgré cela, depuis 2004, L’Union Européenne a pris des mesures pour gérer et alléger les problèmes liés au surbooking à l’embarquement.

Les passagers qui peuvent bénéficier de ces mesures sont ceux voyageant sur

  • des vols réguliers ;
  • vols charter;
  • des vols compris dans des packages de voyage.

Attention, cela s’applique uniquement pour les passagers qui partent d’un État membre de la Communauté européenne ou qui voyagent à destination d’un État membre dès lors que le vol est assuré par un transporteur de la communauté européenne (ou si le pays d’origine propose un traitement similaire).

Connaitre vos droits

Si vous vous retrouvez (ou choisissez d’être) refusé à l’embarquement d’un vol surbooké (au départ d’un état membre de l’UE), vous aurez le choix :

  • Voyager sur un autre vol jusqu’à votre destination finale. Cela se fera automatiquement dans les meilleurs délais, mais si vous souhaitez repousser votre billet, vous pouvez le demander.
  • Se faire rembourser l’intégralité du prix du billet

A la suite de ce choix, et peut importe celui-ci, la compagnie aérienne doit vous verser une indemnité pour compenser les désagréments, qu’elle soit en argent ou en bons de voyage. Pensez à le réclamer et ne quittez surtout pas l’aéroport sans la preuve et l’assurance écrite de cette compensation : 

  • 250 euros pour les vols de moins de 1500 km ;
  • 400 euros pour les vols de 1500 à 3500 km ;
  • 600 euros pour les vols de plus de 3500 km.

De plus, la compagnie doit également prendre à sa charge toutes les dépenses qui seront occasionnées par leur faute. Soit,

  • frais d’hôtel et de restaurant ;
  • coût d’un appel téléphonique ;
  • transfert éventuel vers un aéroport différent

Aux Etats-Unis, si vous choisissez d’être volontaire lors d’un vol surbooké pour prendre le prochain vol en échange d’une indemnité, sachez que :

  • Plus le temps entre les vols est élevé, plus les indemnités augmentent
  • Certaines compagnies offrent des repas, des coupons, des écouteurs gratuits pour le vol suivant
  • Vous pourrez être surclassé en 1ère classe
  • Ou recevoir une admission dans un salon business.

 

Voilà, vous savez tout, n’hésitez pas à télécharger mon Ebook (gratuit) pour apprendre à dénicher des billets d’avions vraiment pas cher

 

Top 10 des mythes de voyage

Aujourd’hui j’ai décidé de vous démystifier quelques croyances populaires liées au voyage. Méfiez-vous de ce que les gens disent, vérifiez ce qu’on vous raconte, toutes les sources ne sont pas fiables.

Je pense qu’il est toujours intéressant d’écouter ce que les gens ont à dire, mais il ne faut pas tout croire bêtement. Dans cette liste je vous parle aussi de certaines choses que l’on a toujours faites ou pensé par habitude sans savoir.

Voici mon top 10 des mythes de voyage :

 

1/ Voyager coûte beaucoup trop cher

Voyager est à la portée de tous. Il n’est vraiment pas nécessaire d’être riche pour voyager. Évidemment on ne peut pas partir avec 0 euro en poche, bien que ça puisse être intéressant de se lancer dans un challenge comme celui-ci. Mais il est très facile d’économiser pour voyager. Et aussi d’apprendre à voyager sans dépenser. Il suffit d’un billet d’avion pas cher et d’une bonne organisation. Je vous confirme que voyager n’est pas destiné à une élite. ;). J’ai voyagé en tant qu’étudiante, en faisant des petits jobs pour payer mes voyages et en réduisant au maximum mes dépenses. Pour en savoir plus, je vous conseille les articles suivants : « Comment économiser de l’argent pour partir en voyage? » et « Comment voyager gratuitement partout dans le monde »

 

2/Les plateformes collaboratives sont dangereuses

Honnêtement je peux comprendre qu’on soit sceptique sur le sujet. L’histoire de dormir chez un étranger avec Couchsurfing ou encore de monter en voiture avec un étranger via Blablacar… Il y a de quoi être méfiant. Pourtant ces systèmes n’ont rien de dangereux. Moi aussi je pensais comme cela au début. Puis je me suis rendue compte que les utilisateurs de ces plateformes sont plutôt des personnes gentilles et ouvertes d’esprits qui adorent rencontrer du monde et partager des choses. Une raison pour laquelle vous ne devriez pas vous inquiéter, c’est que grâce à la plateforme, on sait tout concernant la personne qui vous accueille, on sait quand et où cela ce passe, et il est possible d’écrire des avis… C’est plutôt pas mal niveau sécurité je trouve. Si vous êtes toujours méfiant je vous conseille de choisir d’être hébergé par des familles ou une femme. Pareil pour un trajet en voiture, si vous êtes une femme, montez avec une femme.

3/Le voyage en solo (surtout en tant que femme) est dangereux

Écoutez, si on a peur de tout, on ne fait rien. Voyager seul n’est pas plus risqué que de voyager à plusieurs. Et même si effectivement les risques pour une femme sont différents de ceux pour un homme, il ne faut pas pour autant en faire un blocage. Dans les médias, on ne nous montre que les pires histoires. Mais il existe beaucoup plus de femmes qui voyagent seules et pour qui tout son passe bien. Apparemment on aurait plus de chances de se faire écraser par un bus… J’ai vécu au Brésil, et j’ai visité quelques villes seules. Je suis encore là pour en parler, et je ne suis pas la seule. Si on prend les précautions qu’il faut tout son passe pour le mieux. Si on prend les précautions qu’il faut tout ce passe pour le mieux. Si vous désirez en savoir plus sur le voyage en solo je vous invite à lire mon article : Pourquoi voyager seul(e) au moins une fois dans sa vie, vous y trouverez aussi une liste des meilleures destinations pour les voyageurs solos.

 

4/Je voyage donc je suis jeune et sans enfants

Certaines personnes sont persuadées que les voyages sont uniquement pour les gens seul(e)s et jeune. Mais ce n’est pas vrai. Il existe beaucoup de familles qui ont décidé de partir voyager avec tous leur petit monde, que ce soit pour les vacances ou même pour vivre 6 mois et plus à faire le tour du monde. Certes, cela demande plus d’organisation, mais c’est faisable. J’ai beaucoup voyagé quand j’étais petite avec mes parents, nous étions 5 et ça n’a jamais empêché mes parents de partir. Pour l’âge je peux comprendre qu’avec le temps on espère plus de confort, mais il existe toujours un moyen de partir si vous le souhaitez. Mon père, à la retraite, viens de faire le tour du monde en bateau. Comment il a fait? Il a travaillé sur un bateau de croisière 😉 ! C’est peut-être plus facile de voyager en étant jeune et seul, car il est plus facile de gérer la dernière minute et les aléas du voyage. Ce n’est pas pour autant impossible quand on est en famille ou à la retraite.

 

5/Demander l’avis des locaux

Si les locaux sauront vous donner la direction et les meilleurs endroits pour manger, sachez que au niveau touristique il ne seront pas les meilleurs. Honnêtement, on sait tous que quand on vit quelque part, on ne prend pas le temps de visiter. Sans généraliser bien évidemment, car parfois les locaux vous emmèneront dans des endroits top. Il est parfois préférable de se renseigner sur des blogs ou dans des guides touristiques plutôt qu’auprès de locaux.

 

voyage

 

6/Je ne parle pas un mot de cette langue

Bon c’est clair que la barrière de la langue c’est quelque chose. Mais à l’aide de quelques signes et mouvements de bras, on peut clairement se faire comprendre sur des choses basiques. Et cela peu importe où vous partez. Je vous conseille quand même d’apprendre quelques mots avant de partir. En réalité quand on voyage on a surtout besoin de savoir commander au restaurant, demander notre chemin et demander où sont les toilettes.

7/ Le Duty Free c’est le bon plan

Alors oui et non. Pour les cigarettes et l’alcool c’est sur, car ce sont des produits extrêmement taxés. Mais pas pour le reste. Sachez que même si cela semble attractif, les tarifs sont les mêmes que dans un magasin local. Sauf que dans les aéroports les prix sont plus chers qu’à l’extérieur, donc effectivement sans les taxes c’est moins cher en duty free que dans l’aéroport. Mais pas moins cher qu’à l’extérieur. Si vous voulez des cigarettes c’est le bon plan mais pour les diamants ou le dernier sac Channel, ce n’est pas plus intéressant en duty free.

 

8/Je dois réserver mon vol presque une année à l’avance

La croyance voudrait qu’on prévoie d’acheter un billet d’avions plus de 6 mois à l’avance. Je dis oui, si c’est pour des périodes de hautes saisons. Mais je dis NON pour tout le reste. Sachez que les vols low cost ne sont mis en ligne qu’à partir de 6 mois avant la date de départ. Vous ne verrez jamais les billets pas chers si vous réservez 7 mois avant de partir. En réalité le prix des billets dépend du remplissage des avions plus que du moment où vous le réservez. Si vous souhaitez apprendre à trouver des billets pas cher, vous pouvez télécharger mon ebook gratuit « Comment je déniche des billets d’avions pas cher? »

9/ Les hôtels sont moins chers sur les plateformes de réservation

Là aussi on a tort de penser comme ça, car ce n’est pas toujours le cas. Certains hôtels proposeront des offres plus intéressantes directement sur leurs sites internet. Les plateformes comme Booking.com prennent des commissions sur les ventes. Et même si les hôtels baissent les prix, parfois ça reste quand même aux mêmes tarifs que sur leur site, ou plus cher. Vous pouvez comparer par vous-même si vous le souhaitez, comme ça vous serez sur de prendre le moins cher entre la plateforme et le site direct de l’hôtel.

 

10/Si je pars trop longtemps à l’étranger ça fera un trou dans mon CV

Oui ou alors ça vous apportera une valeur ajoutée… Partir à l’étranger c’est apprendre à s’adapter, à gérer le stress, à s’organiser, à gérer son temps et surtout ça ouvre l’esprit. Ce sont les valeurs humaines et vos nouvelles qualités de « personne étant partis à l’étranger » qui apporteront une valeur ajoutée à votre CV. De plus, vous aurez appris de nouvelles langues, et ça c’est clairement une nouvelle ligne dans votre CV.

Équilibre alimentaire et voyage : comment gérer ?

S’il y a bien une chose qui m’a toujours effrayé c’est comment gérer mon équilibre alimentaire quand je voyage.

Quand on voyage, on est là pour profiter. Et qui dit profiter, dit goûter à toutes les spécialités locales, se lâcher sur la glace à l’italienne et reprendre un dernier cocktail. On ne pense pas non plus à faire du sport vu que les journées de visites sont longues.

Pourtant il existe bien un moyen de gérer sa ligne, tout en profitant du séjour.

 

Équilibre alimentaire = avoir des bonnes habitudes de vie

Pour commencer, si on veut gérer sa ligne en voyage, il faut d’abord avoir des bonnes habitudes avant de partir. L’avantage de se créer des bonnes habitudes de vie, c’est que l’habitude crée une action, et l’action crée une réussite. Alors préparer un voyage passe aussi par créer son équilibre alimentaire et sportif en amont. Si vous avez de bonnes habitudes, vous aurez plus de facilité à les garder en voyage. Je vous conseille par exemple :

  • De faire du sport tous les jours à la même heure
  • De manger équilibré
  • D’apprendre à écouter son corps et à comprendre quand on a plus faim
  • De bien dormir

Ce sont des techniques, comme il en existe pleins d’autres. Personnellement je ne suis pas pour le régime. Selon moi, il ne s’agit pas de faire un régime mais d’apprendre à avoir des bonnes habitudes de vie saine. Manger sainement et faire du sport régulièrement. Il n’y a pas de techniques magiques pour être en forme.

Créez-vous des bonnes habitudes avant de partir, ça vous aidera à rester concentré en voyage. Ainsi vous serez en forme, et à votre retour vous aurez plus de facilité à vous y remettre. C’est important de garder ses habitudes, car dès qu’on les modifie un petit peu, elles deviennent beaucoup plus dures à reprendre.

 

équilibre alimentaire

 

Ne pas oublier le sport

Maintenant que vous avez pris l’habitude de prendre soin de vous, il est temps de rester concentré sur l’essentiel: Faire du sport.

Quand on est en voyage, on est loin de la salle de sport, donc loin de notre motivation. En plus on n’est pas clairement motivé pour faire du sport. Mais il existe différentes techniques pour garder le cap et continuer à faire du sport durant notre séjour :

  • Faire de la randonnée, du kayak, ou encore une activité sportive qui allie visite et sport
  • Rejoindre un cours de fitness, yoga ou danse dans une autre ville
  • Louer des vélos ou des rollers
  • Réserver des cours pour découvrir un nouveau sport : surf, kitesurf, canyoning, escalade, etc…
  • En ville, éviter au maximum de prendre les transports en commun. Si vous pouvez marcher faites le. En plus cela donne l’opportunité de profiter du paysage.
  • Faire des exercices de fitness dans la chambre d’hôtel, en utilisant le lit ou la chaise. Vous trouverez pas mal d’idées d’exercices sur Youtube. Faites-le au réveil, la motivation sera encore présente.
  • Vérifier si l’hôtel à une salle de sports à disposition. Sinon, faites des brasses dans la piscine 😉
  • Voyager avec des ami(e)s sportifs
  • Choisir un séjour spécial sport : safari à cheval, semaine de randonnée, etc…

Voilà quelques idées qui vous donneront la possibilité de rester « Inshape » pendant vos vacances.

 

équilibre alimentaire

 

L’équilibre alimentaire en voyage

Si faire du sport est primordiale pour la ligne, sachez que l’alimentation représente 70% du travail. Donc même en voyage, il ne faut pas négliger sa ligne. Et c’est la partie la plus difficile, car en voyage la tentation est grande. En plus de cela, la nourriture fait partie du voyage. On ne visite pas l’Italie sans manger de pizza, ni le Mexique sans manger de tacos. Donc je recommande d’en profiter, mais d’être à l’écoute de son corps. Ne mangez pas si vous n’avez pas faim, et ne cherchez pas à finir un plat si vous sentez que vous n’avez plus faim.

Voici comment garder un équilibre alimentaire en voyage :

  • Boire beaucoup d’eau : penser à toujours avoir une bouteille d’eau sur vous, ça vous évitera de vous arrêter acheter un soda quand vous aurez soif.
  • Éviter les boissons sucrées
  • Tester, mais tester une fois : Je suis la première à dire qu’il faut tout essayer, donc n’hésitez pas à goûter, mais faites le une fois (sauf pour tout ce qui est sain ^^)
  • Préférer toujours essayer les produits et recettes locales saines.
  • Ne mangez pas entre les repas : la tentation est grande vous verrez. Soyez fort !
  • Le partage : Quand vous voyagez à plusieurs vous avez la possibilité de prendre différentes choses et de tout partager, c’est l’idéal pour tout goûter sans risque pour la ligne. Si vous n’avez pas faim, faites comme moi, laissez vos amis tester et prenez juste une bouchée dans leurs assiettes histoire de goûter quand même (oui j’abuse un peu mais mes amis sont prévenus hahaha)
  • Se faire plaisir sur le dessert, ou sur le plat, ou sur le cocktail… mais pas les 3 en même temps. Et pas plus d’une fois par jour. Essayez de manger sainement le reste de la journée.

Bien évidemment chaque chose est à adapté au pays et à l’alimentation. Adaptez-vous, profitez, mais gardez vos objectifs en tête : l’équilibre alimentaire.

Ne vous en voulez pas si vous avez fait un écart, ce n’est pas la fin du monde, vous êtes en voyage, donc vous êtes là pour en profiter. Ne faites pas comme moi; à chaque fois que je pars aux Etats-Unis, j’ai tellement peur de prendre du poids que je dis non à beaucoup de choses. Au final, je regrette de ne pas les avoir goûtés, ces fameux cookies de Insomnia Cookie, dont tout le monde parlait.

Normalement si vous écoutez votre corps, que vous faites un minimum attention et que vous restez actifs durant vos voyages, vous ne devriez pas revenir avec 5 kg en trop.

Contactez-moi si vous avez des idées pour gérer votre ligne en voyage.

 

Pourquoi voyager seul(e) au moins une fois dans sa vie ?

Voyager seul

Je suis exactement le type de personne qui adore voyager seul. Je suis du genre à faire la valise et partir du jour au lendemain pour explorer un nouveau pays et découvrir de nouvelles choses. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Mes premiers voyages je les ai faits avec ma famille ou avec mes sœurs et parfois avec des ami(e)s.

Parfois je me demande quelle est la principale raison pour laquelle les gens ne partent pas en voyage seul(s). Bien évidemment il y a l’argent. Mais en réfléchissant, je me suis rendu compte qu’il existe aussi des gens qui attendent toujours d’autres personnes pour partir en vacances. Or, ce n’est pas toujours évident d’avoir ses amis disponibles au même moment pour partir. Ou avoir les moyens de voyager en même temps que nous. Et puis on ne va pas se mentir, voyager seul ça paraît un petit peu effrayant.

Et si vous pouviez avoir le choix, de partir quand vous voulez, de dépenser votre argent comme bon vous le semble durant votre séjour, de vous organiser en fonction de vos préférences ? D’être libre tout simplement ! Vous partiriez seul ? Moi oui, et je vous explique pourquoi il faut voyager seul(e).

8 raisons pour lesquelles vous devriez voyager seul(e)

Les principales raisons pour lesquelles il faut voyager seul au moins une fois dans sa vie. Voici pourquoi vous devriez vous lancer. 

  1. L’organisation est plus simple : Effectivement ce n’est pas toujours évident de s’organiser quand on est plusieurs. Il faut se concerter plusieurs fois à l’avance, pour prendre les billets d’avion. Ensuite il faut réfléchir ensemble à ce que  chacun veut faire. Mais tout le monde n’est pas toujours d’accord sur ce sujet malheureusement. On a tous une liste de choses qu’on souhaite faire sur une destination mais tout le monde n’a pas la même liste. Et en voyage, personne ne veut laisser le groupe pour partir faire un tour de son coté. Et même si on essaye d’être arrangeant avec tout le monde, il y aura toujours ce musée que personne d’autre veut faire à part vous. C’est la raison pour laquelle je trouve que voyager seul est vraiment génial. Vous êtes libres de faire ce qui vous chante, quand vous voulez, et changer d’avis toutes les 10 minutes si vous le souhaitez.
  2. Prendre du temps pour soi : Quand on est dans une routine on n’a pas le temps de réfléchir, on n’a pas le temps de penser à soi. L’avantage de voyager seul c’est de prendre le temps de réfléchir sur soi-même. C’est aussi l’opportunité de découvrir des choses nous concernants. Il y a des gens qui ne font quasiment jamais rien seul mais des fois il faut vraiment se donner du temps pour rester seul. Voyager seul(e) permet de passer du temps avec soi-même. L’intérêt est aussi de recharger les batteries. On apprend beaucoup de soi d’une façon auquel on ne pense même pas quand on est dans la routine. On développe des intérêts pour des nouvelles choses, on discute avec des étrangers, choses qu’on ne ferait pas si on est avec quelqu’un ou si on était chez nous. L’intérêt aussi c’est de prendre du recul sur sa vie, et ses objectifs pour le futur.
  3. Rencontrer des nouvelles personnes : Bien évidemment quand on dit voyager seul ce n’est pas rester seul tout le temps. L’intérêt de voyager seul est de se donner l’opportunité de rencontrer de nouvelles personnes. Vous pourrez  rencontrer des étrangers mais aussi des locaux et vous en faire des amis. Et vous découvrirez certainement de nouvelles choses grâce à ces personnes. Par exemple quand je suis partie à Barcelone, j’ai demandé mon chemin à un groupe de locaux qui m’a gentiment proposé de les rejoindre pour prendre un verre. C’était un groupe d’étudiants très sympathique. En faisant l’effort d’aller vers les gens, vous améliorez aussi vos capacités à parler une langue étrangère. En auberge de jeunesse par exemple, les gens viennent facilement vers vous. Il est fréquent de se faire des amis sur place avec qui découvrir la ville. Parfois certaines personnes resteront dans vos contacts bien après votre départ.
  4. Pour une expérience pleine de sens : Voyager en famille, entre amis ou en amoureux c’est toujours très intéressant mais c’est aussi une distraction qui réduit en quelque sorte votre capacité à vivre le voyage à 100%. L’expérience quand on voyage seul est en général plus profonde et les souvenirs ont tendance à rester plus longtemps. Tandis que quand on voyage avec quelqu’un, c’est plutôt un partage d’expériences. La meilleure façon de découvrir une destination, sa culture et les gens qui y vivent c’est vraiment de voyager seul, de partir en solo.
  5. Prendre confiance en soi : C’est très stressant de voyager seul. C’est une organisation différente, c’est un départ dans un lieu inconnu, etc.. . Voyager seul(e) implique de faire certaines choses comme parler à des gens, vous débrouiller seul etc. Cela va vous aider à prendre confiance en vous. Quand vous reviendrez de ce voyage vous vous sentirez plus à l’aise avec les gens, plus à l’aise avec vous-même et plus indépendant(e). Finalement vous apprendrez à gérer les problèmes et les aléas du voyage. Des challenges s’offriront à vous tout au long de votre trip. Vous reviendrez de votre voyage beaucoup plus fort et beaucoup plus confiant.
  6. Devenir un meilleur voyageur : Voyager seul vous donne plus de possibilités pour observer les gens, les lieux et les paysages. Mais aussi vous serez le seul à gérer et organiser votre voyage. Vous apprendrez réellement de tous les petits détails de l’organisation d’un voyage. Vous prendrez le temps, de réfléchir, mais aussi de visiter et de faire les choses qui vous plaisent. Si vous voulez passer 30 minutes le soir à rédiger un article sur ce que vous avez visité pendant la journée c’est votre choix. Ça donnera de la valeur à votre voyage.
  7. Rester dans son budget : L’inconvénient quand on voyage à plusieurs, c’est qu’il est difficile de cadrer vos dépenses. Car à plusieurs, il aura toujours un moment où vous vous direz bon ok on va restaurant, ou ok pour telle activité… ce sont des dépenses non prévues mais l’effet de groupe vous entraînes à les faire. À l’inverse si vous avez décidé de vous offrir une nuit dans un 5 étoiles dans le Sud du Mexique c’est votre choix. C’est donc beaucoup plus simple de créer son propre budget et de s’y tenir quand on voyage seul.
  8. Trouver la réponse à une question : Parfois certaines personnes décident de voyager seul(e) pour se découvrir et pour réfléchir. Si vous vous demandez: « mais qu’est-ce que je fais de ma vie? » alors partez en voyage seul. Comme je disais un peu plus haut dans l’article, vous aurez le temps de faire ce que vous aura envie. Vous pourrez lire, partir à l’aventure, rencontrer des gens, dormir etc… Découvrir les saveurs du pays, apprendre de nouvelles langues et parler à des étrangers. Vous prendrez des risques, vous achèterez de nouvelles choses, et vous découvrirez l’histoire et la culture d’un pays. Il y a tellement de choses que vous pouvez faire quand vous voyagez seul que vous finirez par vous découvrir vous-même.

Travel far enough that you meet yourself

 voyager seul

Mes conseils pour voyager seul(e)

  • Connaître ses forces : Choisissez votre destination en fonction de vos forces et de votre caractère. Si vous êtes sociable et que vous partez dans un pays où vous ne pourrez pas communiquer vous deviendrez fou. Donc partez quelque part où vous parlez la langue. Si vous êtes plutôt timide et introverti et que vous êtes intéressé par l’art (par exemple). Dans ce cas peu importe la barrière de la langue, choisissez une ville pour sa culture.
  • Le logement : il y a deux possibilités quand on voyage seul selon moi. La première est de tenter le couchsurfing, cela vous évitera de payer et en plus vous dormirez chez les locaux. Vous pouvez aussi prendre une chambre en Airbnb ce qui vous permettra aussi de rencontrer des locaux et de découvrir de nouvelles choses. L’autre option, c’est l’auberge de Jeunesse. Justement, cela été créé pour ceux qui voyagent seuls. Les chambres sont partagées avec d’autres personnes, ce qui rend le tarif aussi attractif. Vous rencontrerez plein d’autres voyageurs avec qui vous pourrez échanger sur vos différents voyages. L’avantage aussi est d’avoir accès à une cuisine collective. Le seul inconvénient, c’est que vous passerez plus de temps avec des touristes qu’avec des locaux.
  • Profiter de sa propre compagnie : Etre seul n’est pas toujours évident, mais au fur et à mesure de votre voyage vous vous habituerez à votre propre compagnie et vous finirez par aimer ce temps que vous passez seul. Si vous êtes particulièrement sociable rien ne vous empêche de vous faire de nouveaux amis, mais pensez à prendre du temps pour vous. Personnellement j’adore être seul car je prends le temps de regarder le paysage d’apprécier le silence et de prendre le temps pour chaque chose.
  • Apprendre à dire non : Beaucoup de cultures sont très accueillantes et très sympa. Ainsi, en tant que voyageur solo, les gens vous apporteront de l’attention. Parfois trop. Apprenez à dire non dans la langue et aussi de la façon non verbale utilisée par les locaux (pour éviter le manque de respect et l’incompréhension. Prévoyez aussi d’avoir le numéro d’urgence de la police locale, ça ne servira certainement pas et je l’espère, mais ça rassure toujours de l’avoir avec soi.
  • Prendre des photos : être seul n’empêche pas de prendre des photos. Prenez des selfies ou demandez à des gens de vous prendre en photo. Vous serez ravis, en rentrant chez vous, de pouvoir montrer tout ça a votre famille et de raconter les anecdotes qui vont avec.
  • Organiser son temps et partir tôt : J’adore l’idée de me lever tôt et de me dire que j’ai toute la journée pour faire plein de choses. Je vous recommande d’organiser la journée la veille et et de vous lever tôt pour profiter de la journée entière pour faire toutes les activités qui vous plaisent.
  • Manger manger et manger : Arrêtez de penser « je ne veux pas aller au restaurant seul, c’est bizarre » « Et puis tout le monde risque d’avoir pitié d’une personne seule dans un restaurant » etc…STOP !  Profitez de votre temps, allez au restaurant et découvrez la culture culinaire du pays. Personne ne vous regardera et les serveurs seront content de vous proposer leurs recettes locales. Pensez à leur demander conseil.
  • Sortir avec des locaux : Utiliser Facebook et Couchsurfing pour rencontrer des locaux et vous faire des amis. Énormément de gens seraient ravis de passer une journée ou une soirée à vous faire découvrir la ville. Cherchez des contacts en fonction de votre intérêt. Par exemple :  j’adore la danse, je chercherai toujours à rencontrer des danseurs et danseuses qui me feront découvrir les danses de chez eux et me feront sortir dans les endroits qui me plairont sans nuls doutes.
  • S’ouvrir au monde : Ne restez pas le nez dans votre livre ou dans votre téléphone. Quand on voyage seul c’est facile de se renfermer sur soi, d’utiliser son téléphone dans les transports en commun pour éviter de regarder les gens autour  ou pour éviter que les gens nous observent. Mais voyager seul nous donne vraiment la chance d’observer ce qui nous entoure, de rencontrer des gens et d’être bien avec soi-même. Ayez confiance, allez vers les autres vous en retirerez plein de superbes souvenirs.
  • Apprendre la langue : Avant de partir, faites l’effort d’apprendre quelques mots et quelques phrases. Apprenez à vous introduire, à commander à manger, et à demander votre chemin. Les gens aiment voir les touristes faire des efforts pour s’intégrer.
  • Rester prudents: Toutes les destinations ne sont pas dangereuses mais il faut quand même rester prudent car vous êtes seul. Faites attention aux grandes villes la nuit, faites attention à votre boisson, à vos sacs et à vos téléphones. Garder les yeux ouverts. à Barcelone, le directeur d’un hôtel m’avait montré comment les pickpockets dérobent les téléphones sur les tables des restaurant. Ils vous demandent de leur indiquer le chemin sur leur carte, qu’ils auront mise face à vous, entre le téléphone et votre œil. Je vous laisse deviner la suite. Ils sont malins donc il faut faire attention.

Les meilleures destinations pour voyager seul(e)

Vous trouverez ici ma liste des destinations à tester en solo :

  • Barcelone : Ville jeune et dynamique. Vous ne courrez aucun risque à y partir seul. Vous pourrez profiter de la plage, sortir avec vos nouveaux amis de l’auberge de Jeunesse, et visiter la ville en toute tranquillité.
  • Guatemala : Le must de l’Amérique centrale pour voyager seul(e). C’est une destination très peu chèr que je conseille à tous les adeptes de la nature. Vous pourrez explorer la jungle, faire du kayak ou encore du rafting. Et ça vous donnera l’opportunité de découvrir l’espagnol. C’est aussi une destination intéressante pour le bénévolat. – Voir mon article « Le bénévolat pour voyager gratuitement »
  • Nouvelle-Zélande : La liste d’activité pour les voyageurs solos est immense  : rando, balade à cheval, kayak, saut en parachute, ski, saut à l’élastique, jet-ski et j’en passe. Prenez votre billet dès maintenant pour une des plus belles destinations du monde. Vous y découvrirez des paysages incroyables faits de lacs, de montagnes ou de glaciers.
  • Népal : Si vous adorez la randonnée, partez faire un trekking au Népal pour découvrir l’Himalaya et les habitants traditionnels des montagnes.
  • Irlande : Vous serez toujours bien accueilli en Irlande, surtout si vous aimez la bière hahaha. Profitez des paysages et partez à la découverte des sites sacrés de Skellig Michael, Rock of Cashel et Croagh Patrick.
  • New York : Plus la peine de la présenter, New York est la ville pour tous les types de voyageurs. Sympa en famille, entre amis, en couple et aussi en solo.
  • Thaïlande : La Thaïlande est devenue un pays de prédilection pour les backpackers. Vous y serez bien accueilli et pourrez profiter des conseils de vos nouveaux amis pour connaitre les meilleurs coins, les plus belles plages et les iles à faire absolument.
  • Copenhague : Une capitale parfaite pour partir en weekend solo. Elle n’est pas très large, ainsi vous pourrez facilement la découvrir en vélo ou à pied.
  • Les îles Grecques : Bien que cela semble être la destination parfaite pour un voyage en couple, elle l’est aussi pour ceux qui veulent voyager seul. Les îles Grecques sont magnifiques, profitez d’être seule pour vous balader d’île en île avec le ferry pour dénicher votre petite plage loin de la foule.
  • La côte Est de l’Australie : La route entre Melbourne et Cairn est populaire chez les backpackers. C’est une zone agréable où tout le monde est en mode vacance, à profiter du soleil pour faire du surf et visiter les parcs nationaux.
  • Le Sri Lanka : C’est un pays Bouddhiste très accueillant. Découvrez l’intérieur des terres avec les plantations de thés, les cités anciennes, les réserves naturelles et les montagnes sacrées. Sur les côtes c’est un tout autre paysage: des plages magnifiques et des labyrinthes de lagons.
  • Le Kenya : Avec un écosystème incroyable, le Kenya est réputé pour ses safaris. Vous pourrez facilement vous joindre à un groupe pour découvrir ses étendues sauvages.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, j’ai un livre extra à vous conseiller :

Pourquoi voyager seule ? Les 12 raisons pour lesquelles le voyage en solo transforme votre personnalité et change votre vie – De Michael PINATTON

L’auteur nous explique à quel point voyager seul nous change, son livre décrit tellement bien les bienfaits du voyage. Si vous le lisez, envoyez-moi vos avis sur ma page Facebook. Et conseillez-moi vos livres préférés =)